Article n° 4718 | Edition n° 95 | 2017

Le plaisir de sentir bon… sans allergènes

Dans les parfums traditionnels on a décelé jusqu’à 26 substances allergènes, mais la liste risque bien de s’allonger…

Frais, fruité, acidulé, musclé, fleuri, doux, sensuel, mystérieux… Les parfums se déclinent en mille et une versions. Si la plupart d’entre nous choisissent un parfum en fonction de leur personnalité, d’autres préfèrent adapter leur choix aux saisons, à des situations particulières ou encore à l’humeur du jour.

La notion de parfum désigne aujourd’hui une composition olfactive particulière, fortement concentrée et conditionnée: on parle aussi d’«extrait». Par extension, ce terme est utilisé également pour désigner une eau de parfum,une eau de toilette ou une eau de Cologne.
Le mot lui-même viendrait du latin «per fume», suite aux usages anciens de fumigations sacrées, médicinales ou rituelles.

 

Un peu d’histoire

Sous forme d’onguents, baumes, eaux, huiles, etc., les parfums sont présents dans la vie des hommes depuis des millénaires. De toutes les grandes civilisations de l’Antiquité, l’Egypte est celle qui marque le plus l’histoire du parfum.
Celui-ci fut d’abord réservé au culte des dieux et des morts. On a ouvert récemment des sarcophages contenant des flacons de parfum. Or, ces flacons âgés de plusieurs millénaires dégagent encore un arôme puissant!

Peu à peu, les parfums furent appréciés par les Egyptiens pour leurs propriétés olfactives et deplus en plus utilisés comme outil de séduction tant féminin que masculin. Le commerce de parfum a aussi fait la prospérité des villes phéniciennes et grecques, notamment de Chypre et de Corinthe.

Un des parfums les plus employés dans l’Antiquité a été l’encens, cité 113 fois dans l’Ancien Testament. Les techniques de production resteront néanmoins rudimentaires jusqu’à la fin du Moyen Âge, lorsque, d’une part, le perfectionnement de l’alambic facilita la distillation et, de l’autre, la découverte de l’alcool éthylique permit de donner au parfum un support autre que les huiles ou les graisses.

 

Les parfums aujourd’hui

Traditionnellement, la création de parfums requiert de nombreuses huiles essentielles et des extraits de plantes aromatiques.
Malheureusement, parmi ces essences et ces extraits, on a trouvé plusieurs substances parfumantes allergisantes. Faut-il rappeler que les allergies en tout genre sont en constante augmentation?

Créer des parfums sans allergènes représentait donc un véritable défi: un défi relevé et réussi par une entreprise cosmétique suisse, grâce à des substances synthétiques de qualité, inspirées de la nature et bien tolérées par la peau. Relevons également que la palette des fragrances synthétiques se réduit dramatiquement! Ces nouveaux parfums sans allergènes se présentent en 3 versions très différentes, susceptibles de satisfaire les goûts les plus divers.


Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite.
Isabelle Hulmann Rita Ducret-Costa

Articles similaires

Article
L'eau de peau_95
Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite. © 2010 Communis | Healthcare Media Concept