Article n° 4723 | Edition n° 95 | 2017

Refroidissements: et si on essayait d’agir à la racine?

L’extrait d’échinacée traite les refroidissements en agissant comme immunomodulateur, anti-inflammatoire, antiviral et antibactérien.

Les nombreux virus qui sont à l’origine des refroidissements sont plus ou moins libres de nous «envahir» et de se multiplier jusqu’à ce que notre système immunitaire ait trouvé la parade. Résultat: plusieurs jours de symptômes très gênants et la tentation d’utiliser un ou plusieurs médicaments de synthèse pour les soulager. Mais n’y a-t-il pas d’autres solutions?

La médecine phytothérapeutique traditionnelle répond oui à cette question! L’extrait de rudbeckie, ou échinacée, est utilisé depuis des décennies dans les pays occidentaux et depuis des millénaires par les Indiens d’Amérique du Nord. Des recherches ont mis en évidence que l’extrait d’échinacée pourpre déploie une action anti-inflammatoire tout en inhibant les virus susceptibles de coloniser les voies respiratoires et, à de hautes concentrations, les rhinovirus. L’échinacée est également pourvue de propriétés antibactériennes. Chez les personnes enrhumées ou grippées, ces effets se traduisent par un soulagement des symptômes. L’échinacée est donc en mesure de traiter efficacement les refroidissements en agissant comme immunomodulateur, anti-inflammatoire, antiviral et antibactérien. Son action immunomodulatrice permet également d’utiliser cette plante à titre préventif, en cure.
En phytothérapie, on connaît de nombreuses autres plantes utiles en cas de rhume, de toux et de maux de gorge. Le tilleul, la sauge, le sureau ou le cynorrhodon en tisanes, les décoctions de gingembre…

Une boisson chaude fait toujours du bien

Avant même de boire, les vapeurs d’une tisane contribuent à dégager le nez et les voies respiratoires. Ensuite, la prise de liquide est essentielle pour fluidifier les glaires, qui encombrent les bronches en cas de toux grasse. La chaleur est finalement bienfaisante sur les muqueuses de la gorge. Agrémentée de jus de citron et de miel et prise à plusieurs reprises au cours de la journée, une bonne tisane aidera à passer le cap. Les plantes indiquées ci-dessus, ainsi que les différents mélanges que l’on trouve dans le commerce, conviennent parfaitement.

Il existe également un sirop destiné à la préparation d’une délicieuse boisson chaude à base d’échinacée, aromatisée aux baies de sureau.


Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite.
Isabelle Hulmann Isabelle Hulmann

Articles similaires

Article
Echinaforce®_95
Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite. © 2010 Communis | Healthcare Media Concept